Les pierres de A à E

 

 

(en construction)

A

Agate botswana

(source : http://www.emmanuelleguyon.com/vertus3.html#AgateBotswana )

Son nom provient du pays d’Afrique où cette agate est extraite.

L’agate est un type de quartz constitué par des bandes parallèles, ondulantes ou concentriques, qui peuvent présenter une grande variété de couleurs.

L’agate Botswana se caractérise par une graduation chromatique qui joue avec les tons de blanc et gris.

Histoires et légendes sur l’agate Botswana

Cette roche siliceuse était connue il y a plus de 5000 ans par les Phéniciens, Assyriens et Sumériens, qui la taillaient pour réaliser des pièces ornementales.

Dans l’Egypte antique, quelques amulettes en forme de scarabée sacré étaient taillées à partir d’agate. Ils avaient déjà probablement établi que cette pierre apportait force et longévité.

En Afrique, l’agate Botswana était souvent utilisée dans des rituels de fécondité, afin d’obtenir une descendance saine et forte, et une vitalité sexuelle plus importante.

Les civilisations du Moyen-Orient recherchaient particulièrement les agates Botswana dont les bandes formaient un œil. Elles étaient sensées protéger contre tout effet négatif et blessures. On en faisait donc souvent une offrande pour les dieux afin d’obtenir la protection des récoltes

Les gisements : Botswana, Brésil, États-Unis.

Les vertus de l’agate Botswana

  • C’est la pierre de la paix. Elle peut être utilisée pour soigner les désordres du système nerveux et aide à désintoxiquer le corps.
  • L’agate Botswana diminue le stress, la dépression et l’anxiété.
  • Elle serait efficace contre l’addiction au tabac.
  • Elle aurait la faculté de repousser les araignées
  • L’agate Botswana soulagerait les dysfonctions sexuelles
  • Elle aiderait à une meilleure assimilation de l’oxygène par le corps
  • Elle éliminerait les toxines de la peau
  • Il faut ajouter à l’agate Botswana, toutes les vertus propres aux agates en général

Aigue-marine

source : http://www.julia-bos…m/aigue-marine/

Description minéralogique :
Colorée par l’élément Fer.
Silicate d’aluminium et de béryllium.
Composition chimique : Al2Be3(Si6O18).
Dureté : 7 1/2 – 8.
Système cristallin : Hexagonal.
Gisements : Afghanistan, Brésil, Madagascar, Russie.

Propriété en lithothérapie :
Plan physique : Allergies, fatigue des yeux, problèmes de vue, troubles de la vessie, accouchement, enrouement, rhumes des foins, toux, douleurs de la mâchoire ou de la nuque, problèmes thyroïdiens.
Plan émotionnel : Apporte sérénité et calme, renforce l’instinct maternel. L’aigue-marine donne de l’ouverture afin de faciliter l’expression, ainsi que la volonté d’aller jusqu’au bout de ce que nous entreprenons.
Plan intellectuel : Pierre rigoureuse qui va toujours de l’avant, elle aide à construire ses idées tout en leur donnant de la légèreté.
Plan spirituel : Aide à s’approcher d’une vision globale de la création, favorise la clairvoyance, et guide toujours plus loin dans notre quête spirituelle.
Dans l’environnement : Facilite la communication entre habitants d’un lieu, pousse à exprimer les choses pleinement tout en apportant une certaine sérénité.
Chakras : L’aigue-marine trouve naturellement sa place au chakra de la gorge où elle facilite l’expression créative et la communication.

Purification, rechargement :
Eau déminéralisée, sel, Soleil.

Amazonite

(source : http://www.energesen…onite-35-1.html)

Couleurs : bleu clair à vert-bleuté pâle.
Etymologie : d’où le nom du fleuve Amazone.
L’Amazonite symbolise : l’ épanouissement et le dépassement de soi.
Provenances : Brésil, Etats-Unis, Inde, Madagascar, Russie…
Signes Astrologiques : Taureau, Gémeaux, Vierge, Balance, Capricorne, Verseau.
Vertus et Bienfaits.
L’Amazonite, est une pierre apaisante.
Elle apporte l’indépendance et le bien-être. Rend joyeux, attire l’amitié.
Elle aide à relacher toutes les anxiétés. Chasse les pensées négatives.
Purifie le corps mental, émotionel et éthérique.
Purification / Rechargement : eau distillée, pas de sel, amas de Quartz, soleil, géode d’Améthyste. Rechargements fréquents car l’Amazonite s’épuise rapidement.

Ambre

(Source : http://www.julia-boschiero.com/ambre/ )

Description minéralogique :

Résine fossilisée

Composition chimique : C,H,O (en proportions variables)

Dureté : 2 – 2 1/2

Système cristallin : Amorphe

Gisements : Russie, Roumanie, Sicile, Birmanie, République dominiquaine…

Couleurs : Les variétés les plus répandues sont jaune or et orangées, mais il existe également de l’ambre brun, blanc beige et vert. Enfin la très rare variété de St Domingue présente un reflet de surface bleuté.

Autres caractéristiques : L’idée reçue comme quoi l’ambre serait une résine et non de la pierre est fausse. Si ce minéral fut un jour de la résine il s’est depuis fossilisé. L’ambre reste cependant inflammable et dégage une odeur d’encens lorsqu’on le brûle. Il a enfin la caractéristique de dégager de l’électricité statique après avoir été frotté à un chiffon.

Histoires et légendes :

L’ambre revient à plusieurs reprises dans la mythologie grecque, toujours en lien avec les Dieux solaires. Ainsi Apollon versa des larmes d’Ambre lorsqu’il fut banni de l’olympe. Les Héliades, filles d’Hélios le Dieu soleil furent quant à elles envahies par le chagrin en découvrant la tombe de leur frère Phaéton. A force de pleurer sa mort elles se changèrent en arbres et leurs larmes devinrent Ambre. Sa capacité à produire de l’électricité statique lui a donné la réputation d’insuffler de la force aux amulettes représentant les Dieux ou les héros.

Propriétés en lithothérapie :

Les propriétés ici décrites sont celles de l’ambre jaune à orangé.

Plan physique : Pierre de dynamisme, elle combat la fatigue. Grâce à sa capacité à soutenir et faciliter la digestion, on l’utilise couramment pour contrer les « coups de barre » de l’après repas. Les colliers d’ambre pour bébé sont célèbres pour leur effet anti-douleur et le soutien qu’ils apportent lors des premières poussées dentaires. De nombreuses autres propriétés physiques sont associées à l’ambre, les plus notables étant sont action contre les allergies et sa capacité à réguler le diabète. Seul l’ambre orange sera enfin utilisé pour lutter contre l’impuissance.

Plan émotionnel : La joie et la bonne humeur sont les mots d’ordre de cette pierre. On l’utilise comme antidépresseur, pour se sortir de la mélancolie ou pour reprendre courage face aux situations difficiles. L’ambre apporte à la fois positivisme et légèreté. Son énergie est d’une chaleur et d’une force incomparables et il n’est pas rare qu’on l’associe à des pierres qui s’harmonisent à sa compagnie (noir, marron, rouge, orange, jaune) pour renforcer leurs propriétés. C’est enfin une des grandes pierres de confiance en soi lorsqu’elle est utilisée afin de trouver sa juste voie et sa juste place.

Plan intellectuel : L’ambre active le psychisme et renforce notre capacité à réfléchir avec rapidité et efficacité. Il donnera de l’ampleur et de la richesse aux idées et étoffera les constructions intellectuelles. En tant que pierre d’expansion, l’ambre se révèle également d’un soutient remarquable dans la transmission des pensées et des idéaux. C’est enfin une pierre qui soutient les capacités cognitives de mémorisation et de concentration.

Plan spirituel : L’Ambre pousse au dépassement des contraintes. Il insuffle à l’âme liberté et élévation, et conduit celui qui s’est trouvé à rayonner et à transmettre le bonheur qu’il a su rencontrer dans sa vie. Si la pureté du coeur et la droiture sont essentiels pour pouvoir savourer les bienfaits spirituels de l’ambre, ces derniers ne manqueront par d’exalter la puissance de vie de celui qui les rencontre.

Chakras : Naturellement placé au chakra du plexus solaire, voir au chakra sacré pour les variétés orange, on ne déplacera l’ambre que pour de très rares travaux spirituels.

Dans l’environnement : Placé sur une table ou dans un salon, l’ambre apportera dynamisme, joie et convivialité. Une pièce plus imposante d’Ambre peut aisément être programmée pour suivre l’un des habitants lors d’une période de doute ou d’abandon. On cantonnera son action aux pièces à vivre en évitant soigneusement les chambres et lieux de repos.

Purification et rechargement :

Eau déminéralisée sans sel, beaucoup de soleil.

 

Pour en savoir plus : http://www.patrickvoillot.com/fr/ambre-14.html

 

Améthyste

 

Source : http://www.julia-bos…om/amethyste-2/

Image IPB

Description minéralogique :
Doit sa couleur à des particules de Fer.
Dioxyde de silicium.
Composition chimique : Si02.
Dureté : 7.
Système cristallin : Rhomboédrique.
Gisements : Brésil, Madagascar, Uruguay, Zambie, Russie.

Propriété [supposées] en lithothérapie :

Plan physique : Dépendances, notamment à l’alcool, abcès, acné, fatigue des yeux, ampoules, hypertension, diarrhées, accouchement, soin de la peau, piqures d’insecte, démangeaisons, brûlures d’estomac, maux de tête migraines, fièvre, tensions, notamment dans la nuque, contusions, troubles du sommeil, pellicules, coups de soleil, verrues.

Plan émotionnel : Calme les passions trop fortes, les angoisses et les colères. Apporte calme et sérénité.

Plan intellectuel : Aide à rester objectif, accentue le sens de la justice et l’honnêteté. Permet de lutter contre nos mécanismes incontrôlés et les idées obsessionnelles. Active les rêves à outrance jusqu’à ce que l’esprit soit clarifié, puis procure un sommeil bien plus réparateur. Aide à avoir une compréhension intuitive des choses. Stimule l’imagination et la créativité.

Plan spirituel : Sagesse, calme intérieur, humilité, élévation spirituelle, aide à la concentration et à la méditation. Accroit les perceptions sensorielles et l’intuition.

Dans l’environnement : Calme l’atmosphère des lieux, les rend propices à la méditation et au recueillement.
Chakras : Trouve naturellement sa place au 3e œil où elle développe l’intuition et la clairvoyance.

Purification, rechargement :
Eau déminéralisée, sel, lumière lunaire

Angélite

Apatite

(Source :http://www.patrickvo…apatite-25.html)
C’est le phosphate le plus répandu dans la nature, son nom vient du grec « apatein » pour décevoir, allusion aux confusions longtemps faites par Werner entre cette pierre et l’émeraude. C’est le principal constituant des os et des dents sous sa forme hydroxylapatite. On la trouve à la fois dans les roches métamorphiques et sédimentaires.
C’est un phosphate de calcium contenant du chlore, du fluor et des ions OH. Selon la dominance de ces trois composants on parle de fluorapatite, de chlorapatite et d’hydroxyapatite.
Il existe aussi des variétés jaunes présentant le phénomène de chatoiement. Lieux d’extraction
Parmi les localités les plus notoires pour leurs cristaux, citons le Minas Gerais (Brésil), Panasqueira (Portugal), Durango (Mexique), Greenwood (Etats-Unis), le Zillerthal (Autriche), Greenville (Canada) et encore la Birmanie, l’Afrique du Sud, l’Inde, le Kenya, Madagascar, la Norvège, le Pakistan, la France…
C’est l’étalon de référence de la dureté 5 dans l’échelle des duretés de Mohs.

Utilisation en joaillerie

Utilisation limitée à cause de sa fragilité, de sa faible dureté (elle se raye facilement) et de sa sensibilité aux acides. Néanmoins on l’utilise pour des pendentifs dans ses couleurs les plus soutenues, en particulier ses variétés bleu « Paraiba » ou « neon blue » provenant de Madagascar pour les blues foncés et de Tanzanie pour les bleus clairs. Entretien et précautions au quotidien
Ne jamais mettre en contact avec des acides, citron, vinaigre etc… nettoyage des pendentifs à l’eau et rinçage à l’alcool.

(source : http://www.energesen…dex.php?page=40)
Couleurs : gris, vert, bleu, jaune.
Etymologie : vient du Grec ‘Apatao’ qui signifie tromper.
L’Apatite symbolise : le dialogue et la communication.
Vertus et Bienfaits supposés en lithothérapie.
L’Apatite est conseillée en période de ménopause car agit sur la formation osseuse et les dents.
Elle réduit l’irritabilité.
Atténue les fortes émotions ainsi que les angoisses.
Purification/ rechargement : eau distillée non salée, rayons solaires, lunaires.

Aventurine

(source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Aventurine )

Aventurine

Une aventurine est une variété de quartz contenant des inclusions de fuchsite (variété de muscovite), pour sa variété verte, ou d’ hématite ou de mica pour la rouge-brun.

(Source : http://www.julia-boschiero.com/aventurine/ )

Description minéralogique :

Dioxyde de silicium.

Composition chimique : SiO2.

Dureté : 7.

Système cristallin : Rhomboédrique.
Gisement : Russie, Brésil, Inde.

Propriétés thérapeutiques :

Plan physique : Athérosclérose, troubles cardiaques, nervosité, stress, stimule la croissance, troubles du sommeil, régénération, acné, coups de soleil, problèmes de peau.

Plan émotionnel : Calme la colère et l’irritation, aide à développer son self-control. Accentue la compassion pour autrui.

Plan intellectuel : Aide à développer de nouvelles idées, à les faire naître et pousser tout en gardant une grande tolérance pour celles des autres.

Plan spirituel : Guide vers les bons choix en nous aidant à comprendre ce qui nous rend heureux ou malheureux.

Dans l’environnement : Adoucit les relations entre les habitants d’un lieu ou ceux qui le fréquentent. Calme les tensions dus à la mauvaise entente entre différentes personnes forcée de se côtoyer.

Chakras : Placée naturellement au chakra du cœur, elle rend serein et permet d’endiguer les émotions trop fortes.

Purification, rechargement :
Eau déminéralisée salée, Soleil.

B

 

bois fossile

(ou pétrifié ou silicifié)

Source : http://araucaria.boispetrifie.fr/fr/le-bois-fossile

 FORETS PETRIFIEES : ARIZONA, MADAGASCAR, INDONESIE
 Les origines
Les continents il y a 200 millions d'annéesLa vie dans les océans a deux milliards d’années, les Alpes en ont 100 millions, l’homme 4. Les arbres pétrifiés, ou silicifiés, d’Arizona ou de Madagascar datent du trias. Ils ont 225 millions d’années.Au trias, le continent s’ouvre en deux. La partie supérieure, Laurasia, et la partie inférieure, Gondwana, se séparent autour d’un océan, Paléotéthys.Le climat est chaud, les pôles n’existent pas.Le Trias débute par la plus grande extinction d’espèces vivantes dans l’histoire de l’évolution et se termine par une autre grande extinction. Entre ces deux crises, le continent connaît des périodes de stabilité.Les végétaux survivants du permien dominent encore au Trias inférieur avant de laisser leur place aux cycades et aux ginkgophytas (dont le Ginkgo biloba qui existe encore).Cyclas revolutaCyclas revoluta
AraucariaAraucaria
Ginko bilobaGinko biloba
Puis les plantes à graines vont dominer la flore et dans l’hémisphère Nord les conifères dont l’araucaria (Araucariaxylon arizonicum), vont se multiplier.
Faune et Flore du Trias
DinausoreL’histoire des arbres pétrifiés commence il y a 225 millions d’années dans une immense forêt constituée principalement d’araucarias et, en moindre quantité, de schilderias, de ginko biloba et de woodworthia.Les habitants de ces contrées sont des théropodes, dinosaures carnivores, les pro sauropodes, brouteurs de grande taille sont remplacés par les sauropodes, au cou encore plus long, des géants de 100 tonnes (le poids de 15 éléphants).
Les arbres pétrifiés de l’Arizona
Deux cataclysmes « salutaires »

Les arbres de cette forêt vont subir, en quelques temps, deux cataclysmes « salutaires ».C’est d’abord une inondation gigantesque qui va arracher de cette forêt des milliers d’arbres. Ils seront entraînés, par un fleuve puissant, sur 300 kms. Dans ce périple, l’écorce, les branches et les racines seront très souvent détruites. Déposés dans des lagunes ou des plaines fluviales, noyés, donc à l’abri de l’air, (environnement anaérobie) les arbres ne pourriront pas.Le second cataclysme est une éruption volcanique qui va projeter non de la lave, mais de la cendre, les recouvrant d’un manteau allant jusqu’à une épaisseur de 800 mètres. Dissoute dans l’eau, avec d’autres sédiments, des composants minéraux, cette « soupe » va lentement pénétrer à l’intérieur des troncs.

  Arbre pétrifié : Badlands Arizona Arbre pétrifié : Badlands ArizonaArbres fossiles, Madagascar et Arizona, à l'atelierArbres fossiles, Madagascar et Arizona, à l’atelier
Selon sa porosité, ils ont pu pénétrer en plus ou moins grande quantité, à plus ou moins grande profondeur, utilisant le tissu vasculaire, formé de cellules creuses qui conduisent la sève. Chez les résineux ces vaisseaux sont des trachéides, ils sont associés à des parenchymes qui contribuent au transport des nutriments.Les arbres fossiles ne contiennent donc plus de bois mais sont constitués de quartz micro cristallins hydratés. On parle de silicification, (calcédonisation ou opalisation). Certaines cavités ont été comblées d’agate, d’améthyste ou de citrine. Il s’agit d’une pseudomorphose.Le gisement principal se trouve en Arizona, les Bad-Lands, les « mauvaises terres » à 1800 mètres d’altitude.Il y a 225 millions d’années, les Montagnes Rocheuses n’existaient pas. Leur soulèvement a hissé les arbres en altitude. Les Tremblements de terre les ont brisés en « logs » de 1 mètre de long environ. En surface, les intempéries les craquellent, les eaux d’infiltration et les racines disloquent les troncs, l’air oxyde leurs couleurs. En surface, ils deviennent sable (arénisation) à plus ou moins long terme. Seuls ceux gisant en profondeur sont protégés. L’érosion (vent, pluie) a fait apparaître les arbres qui étaient enfouis, à l’époque du trias, à 800 mètres de profondeur.
Bois silicifié déformé par la pression
tronc ovaleBois silicifié déformé par la pression
 C’est pour cette raison que la plupart des troncs que l’on trouve en Arizona ont une forme ovale. Ils n’ont pas été pétrifiés debout, mais allongés. Ceux dont la structure, à l’époque où ils étaient encore bois, a été affaiblie par un début de pourrissement ont cédé à la pression. Ils présentent une forme caractéristique en ballon de rugby.
Les couleurs
Le parcours de chaque arbre, l’état de chaque tronc, son histoire est unique, ce qui explique pourquoi les couleurs peuvent être si différentes entre deux individus très proches sur le gisement, individus appartenant cepandant à la même espèce : la coloration de l’arbre pétrifié n’a aucun lien avec son essence.Les composant chimiques véhiculés par l’eau mêlée de cendre, les matières sédimentaires en solution, ont donné leur couleur en phases successives. L’arbre a d’abord été pénétré par le fer, par exemple, qui a donné le rouge (la rouille). Le manganèse (violet) et le cuivre (bleu) ont pénétré plus tardivement dans les parties plus denses.Les troncs ont été imprégnés en phases successives. Les premières imprégnations ont eu lieu dans les zones les plus tendres du bois, les plus poreuses. Les zones les plus denses, le cœur, les nœuds de branches, présentent des colorations plus variées. On peut presque dire que c’est l’arbre qui a choisi ses couleurs, en fonction de sa porosité au moment ou circulaient les substances colorantes.Les troncs qui proviennent de grande profondeur sont moins colorés que ceux qui viennent d’une zone plus proche de la surface. Ceux d’Arizona ont ce beau rouge caractéristique parce que le sol dans lequel ils se trouvent contient le fer, le minéral le plus présent dans le sous-sol des Bads Lands.
Principaux composants colorants
Fer : rouge, orange, jaune, violet, brun, noir en oxydation, vert en réduction
Uranium : jaune, vert, brun
Manganèse : bleu, violet, noir
Chrome, Cobalt, Cuivre : bleu, vert
Nickel : vert
Carbone : noir
Dioxyde de silicium : blanc, gris

Les arbres pétrifiés de Madagascar

Troncs silicifiés de MadagascarTroncs silicifiés de Madagascar

 Les troncs silicifiés de Madagascar, comme les arbres d’Arizona, sont aussi des arbres « allochtones », c’est-à-dire ne provenant pas du lieu où ils ont été trouvés. Ils n’ont ni branches, ni racines. Ils se trouvent principalement dans la région de Mahajanga. Leur couleur a une dominante beige, semblable à des couleurs de vieux bois, avec des colorations plus rares de rouge, jaune, noir. Les sédiments étaient principalement composés de vases chargées de cendres, d’argile et de sable. Leur structure ligneuse est beaucoup mieux préservée que celle des arbres fossiles d’Arizona. Ils peuvent ne présenter aucune altération, leur structure étant restée homogène, sans fissures ni cavités. On retrouve, sur ce gisement, énormément de petits arbres, la plupart étant des résineux.
Les arbres pétrifiés d’Indonésie
Magnolia pétrifié (Dipterocarpus) poliMagnolia pétrifié (Dipterocarpus) poliStool ou tabouret, une autre présentation du bois fossileStool ou tabouret, une autre présentation du bois fossile
 A la fin du Tertiaire (Pliocène), une épaisse forêt tropicale, constituée de Dipterocarpus (famille du Magnolia), de palmiers, recouvre la chaîne de volcan d’Indonésie qui va de Sumatra à Bali, et jusqu’à l’ouest de Java. Périodiquement, les volcans sont entrés en activité. La force de l’éruption a été telle qu’elle a déraciné les forêts environnantes. La cendre éjectée les a recouvertes d’une épaisse couche brûlante.. Les arbres les plus proches ont été consumés, ceux qui étaient insuffisamment enfouis ont pourri. Mais ceux situés entre ces deux extrêmes ont bénéficié de conditions idéales. Ils ont été naturellement stérilisés par la chaleur, les microbes responsables du pourrissement étant détruits. La silice, contenue dans la cendre volcanique, s’est dissoute dans les eaux d’infiltration. Elle a lentement remplacé le bois, molécule par molécule, par des minéraux comme le quartz, la calcédoine ou le jaspe, préservant ainsi la forme de l’arbre et même celle de ses cellules Les arbres pétrifiés sont parfois trouvés dans les cours d’eau mais les plus belles pièces sont enfouies à plusieurs mètres de profondeur.
Pour les scientifiques
Troncs pétrifiés de Madagascar à l'atelierTroncs pétrifiés de Madagascar à l’atelier
La pseudomorphose (par substitution) est le phénomène par lequel un minéral se présente avec l’apparence d’un autre minéral (la forme de l’arbre est préservée). La substance originale est remplacée graduellement par une substance différente, sans réactions chimiques : la silice remplace la fibre du bois molécule par molécule en donnant le bois silicifié, dit aussi pétrifié. Les eaux d’infiltration des sédiments émergés dissolvent les composés solubles (calcite, pyrite ou silice) et les entraînent de la surface jusqu’à une certaine profondeur où ils reprécipitent. L’épigénisation est l’apparition d’un nouveau minéral ou la recristallisation d’un minéral existant, postérieurement au dépôt.Ces remplacements se font sous conditions de températures et de pressions plus ou moins élevées, toujours sans modification de la forme du cristal, mais au profit de minéraux plus stables, par exemple : pyritisation, dolomitisation, silicification ou opalisation. C’est une métasomatose.
Une plaque, une page d’une histoire
Détail d'une plaqueUne plaque coupée dans un tronc révèle un dessin unique, des colorations, qui ressemblent à des coulées liquides figées. Les dessins et les couleurs évoluent entre la base du tronc et son sommet, mais souvent, un arbre présente un unité chromatique. Les couleurs sont fonctions de sa propre structure et de son propre parcours. Chaque coupe révèle son histoire, ses caractéristiques et l’observer permet d’en comprendre des phases.
Au microscope
Plaque translucideCertaines zones de bois pétrifié sont translucides. On peut voir à l’intérieur de la matière (jusqu’à 5 mm de profondeur).On peut distinguer, au microscope, les parois des cellules ligneuses. Elles ont souvent une couleur distincte de celle figée à l’intérieur de la cellule, en raison des phases successives de pétrification.L’utilisation du microscope permet également un voyage extraordinaire dans un monde en trois dimensions où on peut reconnaître les cellules du bois caractéristique de l’espèce, des micro cristallisations, des détails esthétiques uniques.

Une alliance surprenante

La cendre, l’eau et le bois, par une incroyable alchimie, se sont alliés pour produire les arbres de silice, l’une des pierres les plus dure de notre planète.Il fallait l’eau, il fallait l’arbre, il fallait la cendre pour ce prodige. Le sol qui entoure les arbres n’est pas de quartz, il est resté cendre.Sur une échelle de 1(le talc) à 10 (le diamant) les arbres silicifiés, dureté 7, se situent entre le granit et les pierres précieuses.
————————————

 Sources :  http://www.reiki-cristal.com/article-bois-petrifie-54056048.html 
En lithothérapie :
 Vertus  physiques
Arthrite, fractures, artériosclérose et rhumatisme.Donne vitalité et énergie. Fortifie la rate, le coeur.Renforce l’ossature, la croissance des os.Fortifie le système nerveux.Recommandée aux personnes âgées: excellente protection contre les fractures osseuses car elle renforce l’ossature. Excellente pour favoriser la croissance physique et intellectuelle des enfants, surtout lorsqu’ils sont un peu turbulents.
Vertus  psychiques
Donne du courage et de la force. Nous permet de surmonter au mieux  les situations de stress.Favorise la mémoire.Simplicité, vérité, tempérance.Donne stabilité, sens du concret.Enracine au sol et soutient ceux qui sont distraits.
 Chakra & utilisation
plexus solaire, chakra racine
Nettoyage
Eau distillée (pas de sel)
Charge
Au soleil sur géode cristal de roche

 

C

 

calcédoine

Source : http://www.energesen…dex.php?page=47

Couleurs : blanc cassé, bleu clair, gris lilas.
Etymologie : vient du nom Latin de la ville de Khalkédon  près d’Istanbul.
La Calcédoine symbolise : l’émotion, la sérénité.
Provenances : Brésil, Chine, Etats-Unis, Inde, Japon…
En lithothérapie :
La Calcédoine est une Pierre très positive.
Elle est d’une grande douceur.
Elle chasse la mélancolie et les illusions, apaise les chagrins.
Elle tonifie l’esprit, empêche les blocages.
Elle permet de s’exprimer plus facilement, et, elle vous aide à tendre l’oreille, à être plus ouverte et attentive aux autres, à retrouver le confort et une certaine tranquilité dans votre Vie.
C’est une Pierre parfaite  pour les examens oraux et pour les entretiens importants.
Elle aide à rétablir toutes les énergies du corps et de l’esprit.
Elle est recommandée aux personnes agressives où irritables.
La Calcédoine, porte chance, donne du courage, et, donne confiance en soi.
Purification / Rechargement : eau distillée salée, au soleil.

citrine

(Source : http://www.juwelo.fr/guide-des-pierres/citrine/ )

Nom

La Citrine tire son nom du français « citron », en référence à sa couleur.

 

Composition chimique de la Citrine
Citrine - Cristaux de Quartz citrine bruts - Juwelo, vente de bijoux or et argent sertis de pierres véritables en ligne<Citrine – Cristaux de Quartz citrine bruts

La Citrine est une variété de quartz macrocristallin, qui se trouve fréquemment dans la nature dans les mêmes gisements que l’Améthyste. Sa couleur est due à la présence de fer.

La Citrine multicolore est une combinaison de citrine et de quartz incolore (Cristal de Roche), et se forme lors de changements de conditions environnementale durant la croissance du cristal.

L’Amétrine est la combinaison d‘Améthyste et de Citrine, et associe les tons violets irrésistibles de la première aux tons jaunes frais de la seconde.

 

Origine de la Citrine

La Citrine se trouve essentiellement au Brésil, à Madagascar, au Mozambique et en Uruguay ; la Citrine multicolore et l’Amétrine en Bolivie. La Citrine jaune citron se trouve également en Zambie et en Tanzanie.

 

Histoire de la Citrine
Citrine - Citrine de Madeire brute et gemme de Citrine taillée - Juwelo, guide des pierres en ligneCitrine de Madeire brute et gemme de Citrine taillée

La Citrine est connue depuis environ 480 av. JC ; elle était déjà populaire dans la Grèce Antique. Dans le premiers siècles après JC, les romains l’utilisaient fréquemment pour réaliser des intailles (pierres gravées d’un relief négatif) et des cabochons.

Dans l’Antiquité, la Citrine était connue comme une pierre porte-bonheur. Elle était utilisée comme talisman contre le mauvais œil, et comme protection contre les morsures de serpents et autres reptiles venimeux.

On lui attribuait également des vertus médicinales : on la disait ainsi bénéfique pour la digestion, l’élimination des toxines, la protection contre la peste et les maladies de peau, ainsi que pour le traitement de la dépression et du diabète.

Les amateurs de litho thérapie quant à eux soutiennent que l’Amétrine favorise la stimulation des compétences mentales, de l’intuition et de la créativité. Elle améliorerait la confiance en soi et permettrait de mieux contrôler ses émotions, tout en augmentant la vigilance.

 

Caractéristiques de la Citrine

La couleur de la Citrine couvre toute une palette de tons, depuis le jaune citron et le jaune or, jusqu’à des tons plus soutenus d’orange mandarine et de rouge Madère (du nom du vin).

Historiquement, les tons rouge orangés de la Citrine Madère sont très recherchés ; cependant on observe aujourd’hui un véritable regain d’intérêt pour les tonalités plus vives de la Citrine jaune citron. La Citrine multicolore quant à elle présente une douce transition du jaune vers l’incolore.

Variétés de Citrine
Découvrez la collection de bijoux en Citrine de Juwelo, bijoutier en ligne
La Citrine Jaune CitronLa Citrine jaune citron se pare d’une fraîche couleur jaune dans laquelle entre souvent une pointe de vert.
Découvrez la collection de bijoux en citrine de Juwelo, bijoutier en ligne
La Citrine multicoloreDans la Citrine multicolore s’opère une transition du jaune or typique de la Citrine vers l’incolore du Cristal de Roche – résultat d’une intégration du fer, élément chromifère de la citrine, lors de la croissance du cristal. Le cristal brut est alors taillé de sorte à mettre en lumière ce dégradé, comme lors de la taille de l‘Amétrine, qui combine la Citrine avec l’Améthyste.
Magnifique collection de bijoux en Citrines à petite prix chez Juwelo votre bijouterie en ligne
La Citrine Jaune-or
Découvrez la collection de bijoux en Citrine de Juwelo, bijoutier en ligne
La Citrine MandarineLa superbe variété orange mandarine de la Citrine est tout à fait différente de sa variété plus typique jaune or.
Découvrez la collection de bijoux en Citrine de Juwelo, bijoutier en ligne
La Citrine de MadèreLa Citrine Madère présente de chaudes variétés de rouge orangé qui imitent la belle robe du vin du même nom.

 

Entretien de la Citrine

Certaines couleurs de la citrine peuvent « faner » lorsqu’exposées aux UV. Evitez donc d’exposer la citrine à une lumière trop forte inutilement.

(Source : http://www.julia-boschiero.com/citrine/ )

Description minéralogique :

Dioxyde de silicium.

Composition chimique : SiO2.

Dureté : 7.

Système cristallin : Rhomboédrique.

Formation : Magmatique.

Gisements : Brésil, Uruguay, Madagascar, Russie.

 

Propriétés en lithothérapie :

Plan physique : Énurésie, dépression, diabète, accouchement, facilite la digestion.

Plan émotionnel : Apporte joie et gaieté. Redonne confiance en soi lorsque notre rôle ou notre position sociale pousse notre entourage à nous dévaloriser.

Plan intellectuel : Aide à comprendre ce qui nous arrive, à organiser nos idées et nos impressions.

Plan spirituel : Guide et éclaire la voie de l’âme et de la conscience. Permet de faire la lumière sur les chemins qui nous semblent troubles et de clarifier les messages qui nous parviennent.

Dans l’environnement : La citrine joue un rôle déterminant dans les lieux où le dynamisme et la joie sont nécessaires. On peut par exemple la placer sur la table des repas pendant tout l’hiver afin d’atténuer la dépression saisonnière des habitants d’une maison. Avec ses capacités de guide et d’éclaireur lors des périodes de doute et de remise en question elle est une parfaite alliée lorsqu’on la place dans le lieux privilégié (la chambre, le bureau, l’atelier) de quelqu’un de malade ou de dépressif.

Chakras : Cette pierre trouve sa place naturelle au chakra du plexus solaire où ses propriétés dynamisantes, antidépressives, de gaieté et de confiance en soi pourront pleinement s’exprimer. Mais c’est au chakra su 3e œil que nous explorerons ses propriétés intellectuelles, tandis que le chakra du sommet sera plus propice à l’utilisation des propriétés spirituelles.

cornaline

Source : http://www.juwelo.fr…rres/cornaline/

La Cornaline présente une couleur particulière : de rouge vif à brun-rouge, translucide, ses tons riches en font facilement le point de mire. Nom
Image IPB
Cristaux de Cornaline brute et Cornaline taillée
Le terme « Cornaline » provient probablement du mot « corne », qui présente une couleur similaire à celle de la pierre. Une autre étymologie possible est le latin « carne » – viande – qui ici encore ferait référence à la similitude de couleur. Composition chimique de la Cornaline
Description minéralogique :
Dioxyde de silicium.
Composition chimique : SiO2.
Dureté : 6 ½ – 7.
Système cristallin : Rhomboédrique.
Formation : Magmatique.
Gisements : Brésil, Uruguay, Madagascar, Inde.

La Cornaline appartient au groupe de la Calcédoine, qui à son tour fait partie de la famille minérale du quartz. Les Calcédoines sont des Quartz Microcristallins (composés de microcristaux de quartz formant une sorte de « gelée »), contrairement à leurs cousins les Quartz Macrocristallins, tels la Citrine ou l’Améthyste, qui sont formés d’un seul gros cristal.
La Cornaline, qui va de translucide à opaque. Origine
La Cornaline peut se trouver à Madagascar, au Brésil, en Inde ou en Uruguay. Histoire de la Cornaline
Image IPB
La Cornaline est une pierre qui a toujours été très populaire ; c’était une des pierres favorites des rois de la Mésopotamie. Napoléon portait également des ornements en Cornaline.
Dans la Bible déjà, il est fait mention de la Cornaline – comme l’un des joyaux de la cuirasse d’Aaron (Exode 28:15-30) ainsi que l’un des 12 joyaux qui ont été servi à la fondation de la ville de Jérusalem (Apocalypse 21:19).
Grecs et Romains l’utilisaient pour réaliser des intailles (camées au relief négatif). Le sceau du prophète Mohammed était fait d’une Cornaline serti dans de l’argent.
Caractéristiques de la Cornaline
La couleur unique de la Cornaline joue pour beaucoup dans sa popularité – rouge à rouge brunâtre, avec un corps translucide à opaque. La version la plus sombre de la cornaline (rouge-brun tirant vers le brun sombre) est parfois appelée « Sardoine ». Entretien de la Cornaline
La couleur de la Cornaline peut s’estomper, ou (dans le cas où elle ait été traitée), revenir à sa couleur d’origine, lorsqu’exposée à un fort rayonnement UV. Evitez donc de les soumettre à une trop forte luminescence. Afin de préserver la qualité de votre pierre, évitez également le nettoyage par ultrasons. Le nettoyage vapeur est cependant sans danger.

En lithothérapie :
Source : http://www.julia-bos….com/cornaline/

Propriétés en lithothérapie :
Plan physique : Rhume, hémorragie légère, fièvre, saignement de nez, accouchement, troubles de l’érection, fécondité.
Plan émotionnel : Fait ressortir l’instinct de vie et le bonheur qui en découle. La cornaline nous aide à affirmer nos sensations et nos besoins instinctifs et à prendre confiance en ce qu’ils nous dictent.
Plan intellectuel : Aide à donner vie à ses idées, à créer et à insuffler une âme à ses créations. C’est également une pierre de sociabilité qui aide à aller instinctivement vers les autres.
Plan spirituel : Pierre de vie, elle nous aide à traverser tous les cycles de mort et de renaissance, les changements intenses. Elle guide toute méditation sur la vie qui nous anime.
Chakras : Pierre fondamentalement liée au chakra sacré, c’est en méditation sur ce point que les propriétés de la cornaline ressortiront de façon évidente lors d’un travail sur soi.

Purification, rechargement :
Eau déminéralisée salée, Lumière solaire

cristal de roche

(Quartz)

(Source : http://www.julia-boschiero.com/cristal-de-roche/ )

Description minéralogique :

Dioxyde de silicium.

Composition chimique : SiO2.

Dureté : 6 ½ – 7.

Système cristallin : Rhomboédrique.

Formation : Magmatique.

Gisements : Brésil, Madagascar, USA, France.

 

Propriétés en lithothérapie :

Plan physique : Vomissements, fièvres, problèmes d’articulations, piqures d’insectes, migraines, problèmes thyroïdiens, bégaiements, sensation d’engourdissement.

Autres propriétés : Le cristal de roche est la plus importante pierre neutre en lithothérapie. Sa propriété principale est de créer une circulation d’énergie neutre, permettant ainsi d’activer n’importe quel centre énergétique de notre corps. Il est également utilisé afin de renforcer les autres pierres ou de clarifier et de mettre en évidence nos propres sensations.

Le cristal de roche peut être programmé pour toutes les tâches. Il se révélera alors moins précis et efficace qu’une pierre dont les propriétés sont naturellement tournées vers le but de la programmation, mais en contrepartie elle permet une plus grande liberté. On peut ainsi y inscrire des vœux, des demandes ou même des prières afin de les transmettre à l’éther.

Dans l’environnement : Un cristal de roche générateur (voir plus bas) placé dans un lieu de vie peut être programmé en fonction des période afin de soutenir un habitant précis du lieu ou l’ensemble du groupe. Un tel outil permet de bénéficier d’un soutient constant et malléable en fonction des situation.

Chakras : Agissant indifféremment sur tous les chakras, il est couramment utilisée dans les exercices de rééquilibrage global. Son action reste cependant limitée lorsque l’on souhaite débloquer un chakra particulier ou réaliser un exercice de développement personnel précis sur l’un d’eux.

 

Purification, rechargement :

Eau déminéralisée salée, Lumière solaire.

 

Ondes de forme :

Le cristal de roche étant une pierre neutre, elle est la pierre de prédilection pour expérimenter les ondes de forme. On utilise à cet effet des solides taillés en cristal de roche. Les exercices de méditation avec différents solides permettent non seulement de ressentir les différentes ondes de forme mais également de déterminer lesquelles nous semblent plus douces, plus puissantes, plus directes, etc…

Une fois ce travail de fond exécuté il devient bien plus simple de comprendre la portée des différentes formes et des différentes tailles de pierres.

 

Quelques cristaux de roche particuliers :

Il existe de nombreuses variétés de cristal de roche. Les principales distinction pouvant être faîtes sont les différences de cristallisation (cristaux biterminés, tabulaires, amas de cristaux, etc…) ou les inclusions (quartz à fantômes, quartz à inclusions de rutile, de tourmaline noire, etc…). Toutes les cristallisations particulières bénéficient des ondes de formes créées par leur disposition. Les plus remarquables sont exposées ici, mais la compréhension de ces fonctionnements (par l’exploration des ondes de forme) vous permettra de déduire les spécificités de chaque pièce particulière. Toutes les inclusions d’une autre pierre dans le cristal de roche ont le même effet : le cristal de roche verra son énergie faiblement teintée de celle de la pierre qu’il contient. On pourra donc l’utiliser avec les propriétés de cette dernière tout en gardant à l’esprit que les effets seront plus diffus que ceux de la pierre originale.

 

Quartz laser : Cristal de roche monoterminé (à une seule pointe naturelle) mesurant généralement au moins 6 à 7 cm.

Ces cristaux sont utilisés afin de diriger l’énergie de façon précise (circulant naturellement de la base vers la pointe). On utilisera donc un laser afin de nourrir en énergie une zone ou un point précis du corps (chakras principaux ou secondaires, méridiens, etc…).

Toute utilisation d’un quartz laser requiert une parfaite maîtrise de sa concentration et de son esprit. Toute énergie produite par nos ressentiments ou nos pensées négatives sera également amplifiée et transmise au point sur lequel le travail s’exécute.

 

Cristaux biterminés : Ces cristaux naturels à deux pointes permettent de faire circuler l’énergie dans les deux sens. Une bonne visualisation et une bonne maîtrise de ses pensées permettent d’apporter des énergies neuves sur un point précis tout en retirant les énergies négatives qui y son emmagasinées.

Cet exercice est cependant difficile à exécuter et demande une certaine pratique des techniques de soin.

Cas particulier : Les diamants d’herkimer (qui sont en vérité du cristal de roche) sont de très petits biterminés d’une grande puissance. Ils ne peuvent pas être utilisés comme pointeurs mais sont d’une puissance étonnante en méditation sur les chakras.

 

Amas de cristal de roche ou druse : Il s’agit simplement d’une plaque de cristaux ayant été entièrement extraite de la roche mère sans en extraire les cristaux individuels. L’onde de forme de ces outils leur permettent de se recharger constamment, chaque petit cristal envoyant en permanence de l’énergie à ses voisins. C’est pourquoi les druses sont principalement utilisée pour recharger les autres pierres, bien qu’avec une programmation ses effets peuvent se rapprocher de ceux d’un générateur.

 

Cristaux générateurs : Caractérisés par leur grande taille (au moins 8 à 9 cm de haut et 3 à 4 cm de large), les générateurs sont principalement utilisés afin de diffuser dans un large périmètre la programmation qui lui a été inscrite (cf. techniques de programmation). On l’utilisera ainsi pour veiller sur une maison ou sur une famille, pour soutenir un groupe, ou encore pour permettre à un magnétiseur ou thérapeute énergétitien de se « recharger » entre deux séances.

cyanite (ou kyanite ou disthène)

 

(Source :http://www.patrickvo…cyanite-76.html)
Son nom rappelle sa couleur dominante, le bleu en grec (cyan).
Parfois incolore, mais généralement bleu à vert bleuté, cette gemme a une dureté variant avec sa texture en plans, allant de 4,5 (sens de l’allongement) à 6 à 7 (perpendiculairement à l’allongement). Elle présente aussi des zones de différents tons de bleu qui permettent de l’identifier. Une variété verte a été découverte récemment ainsi que des cristaux orangés en Afrique. Au Népal et au Cachemire les cyanites bleues ont une nuance de couleur proche de celle des saphirs.
La cyanite est polymorphe avec la sillimanite et l’andalousite, elle a la même composition chimique mais la forme de ses cristaux est différente.
Les cyanites bleues doivent leur couleur au titane et au fer (comme les saphirs), les vertes au vanadium et les orangées au manganèse. Lieux d’extraction
On la trouve en France à Baud (Morbihan), à Cors (Cantal), aux îles du Levant (Var), en Suisse (beaux cristaux au Saint-Gothard), en Autriche, en Birmanie, au Brésil, aux Etats-Unis (Caroline du Nord), au Kenya, au Népal, au Cachemire, au Zimbabwe…

Utilisation en joaillerie

Cette pierre trop fragile pour la joaillerie n’est taillée que pour les collectionneurs (en forme rectangulaire ou cabochon), en Asie Centrale et au Népal elle est néanmoins utilisée pour orner des bagues et pendentifs, même si elle peut être d’un très beau « bleu saphir », elle perd son éclat et son brillant au frottement d’autres matériaux plus durs. Entretien et précautions au quotidien
Fragile, elle se raye et peut même se déliter en lamelles sous l’effet d’une pression ou d’un choc.

(source : http://www.energesen…dex.php?page=62)
Couleurs : Bleu foncé à outremer, gris-bleu mais pouvant être aussi blanche ou verdâtre.
Etymologie : vien du mot ‘Kyanos’ qui désignait des Pierres bleues. Le nom Dithène date du XIXe siècle.
La Disthène symbolise : la protection.
Vertus et Bienfaits supposés en lithothérapie.
La Disthène, dissipe les blocages, la colère, la timidité, les complexes, les peines, les angoisses, la frustation et le stress.
Elle repousse les énergies négatives. Favorise une humeur paisible et agréable, rend plus conscient.
La Disthène, est une excellente Pierre de protection sur soi.
Purification / Rechargement : pas de purification. Elle peut être rechargée sur un amas de Quartz ou au soleil. La laver de temps en temps sous l’eau courante.

 

D

Disthène

(voir cyanite)

E

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s